La 3G disponible en Corée du Nord, enfin pour les touristes…

28 février 2013 at 02:00 ,

En même temps que la Corée du Nord accorde à ses visiteurs étrangers la possibilité de conserver leur téléphone mobile, des services Internet sur téléphones portables seront proposés dès le 1er mars, grâce à la 3G… sauf pour les citoyens nord-coréens. 

Koryolink, un partenariat entre l’entreprise de la Poste & des Télécommunications nord-coréenne et la holding égyptienne Orascom Telecom Media and Technology, vont lancer des services Internet sur mobiles à l’international grâce à la 3G, au plus tard le 1er mars, indique la correspondante à Pyongyang de l’AP. Une petite révolution quand on connaît les restrictions drastiques de ce pays en termes de communication, de liberté d’expression et de libertés. Quelques semaines plus tôt était annoncée l’autorisation, pour les étrangers en visite dans le pays, de conserver leurs mobiles en passant la frontière. Les touristes pourront utiliser leur téléphone portable avec les cartes SIM Koryolink.

Associated Press/Jon Chol Jin, File - FILE - In this Tuesday, Jan. 22, 2013 photo, foreigners speak with sales person at a Koryolink cellphone rental booth, asking about mobile phone service at Pyongyang Airport in Pyongyang, North Korea. Koryolink informed foreign residents in Pyongyang on Friday, Feb. 22, 2013, that it will launch a high-speed 3G Internet service, taking another step toward interconnectivity by allowing foreigners to tweet, Skype and surf the Internet from their cellphones, iPads and laptops. North Korean citizens will not have access to the new 3G mobile Internet service. (AP Photo/Jon Chol Jin, File)

Associated Press/Jon Chol Jin, File – FILE – In this Tuesday, Jan. 22, 2013 photo, foreigners speak with sales person at a Koryolink cellphone rental booth, asking about mobile phone service at Pyongyang Airport in Pyongyang, North Korea. Koryolink informed foreign residents in Pyongyang on Friday, Feb. 22, 2013, that it will launch a high-speed 3G Internet service, taking another step toward interconnectivity by allowing foreigners to tweet, Skype and surf the Internet from their cellphones, iPads and laptops. North Korean citizens will not have access to the new 3G mobile Internet service. (AP Photo/Jon Chol Jin, File)

Les citoyens toujours coupés du monde

Communiquer à l’international sur Internet via son mobile, reste cependant toujours interdit pour les citoyens nord-coréens, qui sont régis par un encadrement très strict, dans le domaine des télécommunications. En effet, il leur sera permis d’accéder à certains services offerts par la 3G, comme les SMS, les MMS, les appels vidéo… mais le réseau Internet international ne leur est toujours pas accessible.

La Corée du Nord est desservie par le haut débit, mais seule une frange très fine de la population, y a accès. Le mois dernier, Éric Schmidt le patron de Google, en visite à Pyongyang, a encouragé les dirigeants à élargir l’accès à Internet, dans le lignée de l’extension du réseau 3, lancée il y a près de quatre ans.

Suite à cette visite, Google Maps a révélé des cartes de la Corée du Nord bien plus détaillées qu’auparavant : les internautes Google Map Makers ont permis de mettre en lumière la cartographie de ce pays, avec ses routes, ses villes et ses goulags… qui étaient jusqu’ici invisibles sur les cartes en ligne.

Source : l’1formaticien

Écrit par bojuwhee

a écrit 14 articles pour Koranews.fr.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.