The Moon That Embraces the Sun

8 février 2013 at 18:30

Affiche du drama tiré du roman 해를품은달(La Lune qui embrasse le Soleil) de Jung Eun Gwol

 

 

 

Synopsis

 Le Drama The Moon that embraces the Sun nous raconte l’histoire d’un amour secret entre Lee Hwon, le roi du Joeson, et Wol, une femme chamane.

Le début du Drama nous plonge dans le passé ; la chamane Ali se fait torturer à tort car elle soutient le prince récemment assassiné par Yoon Dae Hyung et la reine Mère. Son seul autre soutient Jang Nok Young, qui deviendra la chamane principale, lui a promis, avant sa mort, de réaliser son dernier souhait : celui de protéger celle qui sera la prochaine lune a Joseon et qui, en rencontrant les deux prochains soleils, connaitra un destin cruel.  Quelques années plus tard, à Treize ans Heo Yeon Wooest fille d’une noble famille. Celle-ci a l’intelligence aussi développée que sa beauté. Elle rentre à la cours du roi accompagnée de la fille de Yoon Dae Hyung (Yoon Bo Kyung) comme dame de compagnie de la jeune princesse. Princesse, qui par ailleurs tombe follement amoureuse du frère de Heo Yeon Woo , lui même jeune précepteur pour le Prince héritier. Heo Yeon Woo se fera remarquer par son intelligence et deviendra vite la favorite au titre de candidate pour être l’épouse du Prince. Cependant Yoon Bo Kyung fait aussi partie des candidates favorites du côté de la reine mère. Mais c’est sans compter sur la rencontre inattendue entre Lee Hwon, le Prince héritier et Yeon Woo.

Et que se passe-t-il lorsque le soleil rencontre la lune ? De leurs rencontres naîtra une histoire d’amour mais surtout un cruel destin. En effet, les ennemis de la famille de Yeon Woo sont nombreux, car jaloux de sa position à la cour, ils complotent contre elle et réussissent même à arracher sa place légitime en tant que prochaine princesse en essayant de prendre sa vie. C’est la reine douairière qui ordonne secrètement sa mise à mort. Mais c’est sans compter sur l’aide de la chamane Jang Nok Young et sa puissante magie, qui fort de son ancienne promesse, aide Yeon Woo. En contrepartie, celle-ci devra payer un certain prix : ne plus avoir aucun souvenir de son passé. Tous croient en sa mort, y compris Hwon le prince héritier, qui l’aime et qu’elle devait épouser. Mais, lorsque huit années plus tard elle retourne au palais auprès du nouveau Roi Lee Hwon, c’est la confusion qu’elle engendre au sein du palais tout entier. Ce sont notamment la nouvelle reine, qui n’est autre que Yoon Bo Kyung, et le roi, qui n’a toujours pas réussi à admettre la mort de sa bien aimée, qui sont troublés par cette revenante. Le demi-frère du roi, le Prince Yang Myung est lui tout aussi troublé.C’est lui le second soleil, également amoureux de cette lune. Une lune aujourd’hui devenue Wol, une chamane sans passé. Mais lorsque ses souvenirs vont peu à peu revenir, une quête meurtrière et vengeresse, dont l’objectif est de récupérer sa place légitime en tant que reine de la dynastie Joseon, va s’établir.

Notre avis

Ce Drama est le grand succès de l’année 2012. Demandez à un coréen s’il n’a pas vu, ou du moins entendu parler de celui-ci, Drama qui par ailleurs a gagné les prix de la meilleure série et du meilleur acteur 2012 au « Art Awards Baeksang » ainsi que le prix de la meilleure bande originale.

The Moon that embraces the Sun est tiré d’un roman éponyme, il s’agit donc bien d’une histoire romancée qui se joue ici. Cependant, l’histoire nous plonge bien dans l’ancienne époque du Joseon (조선시대) sous une dynastie coréenne également appelée dynastie Yi. Cette dynastie de rois coréens qui occupèrent le trône de 1392 à 1910 a été fondée en 1392 par le célèbre Yi Seonggye qui mettra fin à l’ancien royaume Goryeo. C’est d’ailleurs à cette époque que le confucianisme et ses lettrés reviennent en force en Corée. L’image de la lune et du soleil est très répandue dans l’ancien folklore de cette époque. Cette croyance, encore vivace, selon laquelle il y avait deux soleils et deux lunes lors du commencement et qu’un héros est apparu pour tirer un soleil et une lune du ciel, serait l’acte fondateur qui permit d’apporter la paix dans le monde.

Dans ce Drama, les deux soleils sont Hwon Yang Myung joué par Jung Il-Woo et Lee Hwon joué par Kim Soo-Hyun. Quant aux deux lunes on trouve Yeon Woo jouée par Han Ga-In et Yoon Bo Kyung interprétée par Kim Min-Seo. The Moon that embraces theSun nous présente ainsi une époque rendue réaliste par ses costumes et ses décors éblouissants, mais également par la manière de dépeindre la réalité de la guerre des clans qui ne cesse jamais ainsi que les us et coutumes et la grande contribution du chamanisme dans la société coréenne de l’époque.

C’est peu dire que le chamanisme tient une part essentielle dans ce Drama. Il nous transporte dans un univers où la magie et la spiritualité sont extrêmement puissantes et dominantes dès les premiers instants. Ainsi, il est facile de comprendre l’importance du chamanisme dans la culture coréenne et de quelle manière il a contribué à la construction spirituelle de ce pays. La reine mère compte d’ailleurs très fortement sur le chamanisme pour maintenir son pouvoir et son influence. Mais c’est cette trop forte dépendance à la magie qui la perdra. Jun Min Sun joue vraiment bien le rôle de la grande chamane. Son jeu très noir et son côté sombre nous inspirent très vite la peur mais on comprend vite qu’elle joue ce rôle afin de mieux protéger Wol, comme le ferait une mère, ce qui arrive alors à nous attendrir.

Le rôle du roi de la Dynastie est aussi mis en avant. On comprend combien Heo est tiraillé entre ses sentiments amoureux et son sentiment de loyauté et de justice envers son Pays. Ce sont des rois justes et droits qui nous sont présentés dans ce Drama. Ils se préoccupent du peuple, ce qui change de l’image qu’il est possible de se faire des anciens royaumes. Heo est arrogant, intelligent, passionné, ambitieux mais terriblement trop jeune pour être roi. C’est cet aspect du rôle qui semble cependant être négligé puisque lorsqu’on fait connaissance avec le Lee Heo adulte il n’a que 23 ans et manque d’expérience et de maturité. Il est donc coincé et submergé par la politique qui l’entoure. Le jeu d’acteur de Kim Soo Hyun reste cependant remarquable, et on regrette le fait que l’actrice Han Ga In soit un peu en dessous et n’arrive pas à nous distiller autant d’émotions.

L’histoire d’amour entre les deux personnages semble plus forte lorsque les deux protagonistes sont jeunes plutôt que lorsque ils grandissent. L’acteur Kim Soo-Hyun et l’actrice Han Ga-in ont su montrer l’alchimie entre leurs deux personnages mais la perte de cette alchimie avec les personnages adultes peut être vue comme une forme de maturité qu’ils ont su gagner avec l’âge et avec l’évolution de leurs caractères. Cependant, c’est cette même histoire d’amour qui nous fait réaliser combien ce Drama est fictionnel.

Il est inimaginable qu’une simple chamane puisse provoquer un tel revirement de situation au sein même du royaume et provoquer cette fin épique et tragique à la fois. C’est pourtant bien ce qui nous donne des frissons lorsque on suit cette histoire. On est tenu en haleine tout au long du visionnage, attendant le moment où ils vont se retrouver et où Wol retrouvera sa mémoire ce qui lui permettra d’enfin se décider à se venger.

Heo Yeon Woo accepte tout ce que ses ennemis font d’elle sans un combat, sans se défendre. Après un certain temps, il est même possible de se demander « Qu’est-il arrivé à la petite fille qui a parlé de changer la nation? ».

Ainsi, on passe facilement par des sentiments comme la haine, la compassion, l’agacement ou la tristesse. Car « oui ! », les âmes sensibles devront préparer leurs mouchoirs, il sera aisé de laisser couler quelques larmes…

On ressent cependant beaucoup de tristesse – ou peut-être pourrait-on même dire de pitié – pour le Prince Yang Myung. Il est souvent mis de côté, abandonné et au final laissé pour compte dans cette histoire. Il reste cependant un personnage intéressant et surtout décisif dans la dernière partie du Drama car il permettra à son frère de remettre de l’ordre dans le pays.

Il est tout aussi difficile de comprendre le frère de Yeon Woo. Jeune homme intelligent, il semble pourtant abandonner toute réflexion, toute foi en lui et toute confiance en grandissant et c’est un aspect bien regrettable. L’affection pour la Princesse reste cependant touchante même si il montre aussi sa faiblesse d’esprit par son pardon quelque peu inconcevable.

Un personnage particulièrement troublant est celui de la fille Yoon Dae Hyung (Yoon Bo Kyung). Dès son plus jeune âge elle suit les traces de son père dans la méchanceté. Lorsqu’elle grandit, ses sentiments pour le Prince ont grandi avec elle et on peut voir combien elle tente de s’adoucir pour le séduire mais aussi pour arriver à ses fins. Cependant, les refus constants du Prince à son égard, auront raison d’elle et de ses bonnes intentions.

La folie qui s’installe au fur et à mesure autour de son personnage nous plonge dans un aspect particulièrement sombre et inquiétant du Drama. L’actrice joue particulièrement bien son rôle de « méchante » on en arrive presque à se demander si ce n’est pas son véritable trait de caractère.

Au final, c’est un Drama fantastique, épique qui nous a rarement été donné l’occasion de voir. Pour les novices du genre, il donnera un bon aperçu de ce qu’on appelle le Drama historique. Il pourra émouvoir les cœurs d’artichaut mais aussi distraire les fans de combat et de complot. Bien que The Moon that embraces theSun soit un Drama historique, il n’est pas aussi complexe que de nombreux autres Dramas du genre et son côté « Amourette d’adolescent » n’enlève en rien son charme et sa sympathie où l’humour sait compenser les parties tristes et tragiques. C’est donc un Drama simple d’accès et romantique contenant trahison, jalousie et complots politiques.

 

Le casting du drama (BntNews)

Casting

 

Acteurs Principaux

 

Kim Soo Hyun Lee : Hwon

Yeo Jin Goo : Hwon , à 15 ans

Han Ga In : Woo Yeon , Heo ou Wol

Kim Yoo Jung : Yeon Woo , à 13 ans

Jung Woo Il : le prince Yang Myung

Lee Min Ho : Yang Myung , à 15 ans

Kim Min Seo : Yoon Bo Kyung

Kim So Hyun : Bo Kyung, à 13ans

 

Dans le Palais

Kim Young Ae : Hui Jung –  La reine douairière

Ahn Nae :  Sang Sung Jo – Roi

Kim Sun Kyung : Reine 

Nam Bo Ra :  Min Hwa – Princesse

Jin Ji Hee : Min Hwa , à 13 ans

Jung Eun Pyo : Hyung dim

Songjaerim : Kim Chae Woon

Lee Won – Geun : Woon , à 15 ans

Yoon Hee Suk : Tae Gyu Hong

Kim Ye Ryung : Lady Park – mère de Yang Myung

Seo Hyun Chul : Shim San

Lee Seung Hyung : Han Jae Gil

Chugwijeong : Lady de la Cour

 

 

Le Sungsuchung

Mi juin Jang Sun : Nok , à 15 ans

Tae Kim Ik : Hye Gak

Bae Noo Ri : Jan Shil

Jo Min Ah :  Jan Shil , à 15 ans

Jang Young Nam : Ali

 

Famille de Heo

Jae Duk Sun Woo : Heo Young Jae – père de Yeon Woo Yeon

Yang Mi Kyung : Shin Jung Kyung

Siwan : Yeom , à 17 ans)

Kim Jin Woo : Yeon , à 4 ans

Yoon Seung Ah :  Seol

Suh Ji Hee : Seol , à 15 ans

 

Famille de Yoon

Kim Eung Soo : Yoon Dae Hyung – père de Bo Kyung)

Jang Hui Soo :  Mme Kim – la mère de Bo Kyung

Kim Seung Wook : Yoon Soo Chan

 

Source: Koreanews

Écrit par marinem

a écrit 1 articles pour Koranews.fr.

1 Comment

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.