2012 여수세계박람회: Ouverture de l’exposition internationale de Yeosu

Le 11 mai a eu lieu le gala d’ouverture de l’Expo 2012 se tenant à Yeosu, dans le Jeollanamdo, du 12 mai au 12 août. Une cérémonie monumentale pour 2400 invités, en présence du président sud-coréen Lee Myung-Bak, Vicente Loscertales, secrétaire général du Bureau des expositions internationales basé à Paris. Le thème de cette exposition est tourné vers la préservation de l‘environnement, avec un sujet précis « Pour des côtes et des Océans vivants. Diversité des ressources et activités durables ». Du côté français, Jacques Perrin a été nommé ambassadeur honoraire un choix judicieux puisque le cinéaste a réalisé son films Océans en 2010.

Les expositions internationales sont une forme plus spécialisée des expositions universelles, la dernière s’étant tenue à Beijing en 2010. Ces manifestations sont ordinairement organisées tous les cinq ans, un peu plus fréquemment pour celles internationales, et trouvent leur origine dans l’Exposition de Londres datant de 1851, pour laquelle a été érigé le Crystal Palace d’Owen Jones.

Ces évènements permettaient de témoigner du progrès des différentes nations à l’époque de la Révolution industrielle et de favoriser l’émulation entre les participants. Les problématiques de l’Expo 2012 sont un peu différentes : il s’agit plutôt de mettre en avant certains problèmes environnementaux, comme la destruction des écosystèmes marins. Trois sous-thèmes vont être développés durant ces trois mois : le développement et la préservation des côtes, les technologies de nouvelles ressources et les activités marines créatives. Trois niveaux de solutions vont être étudiés, du plus précis au plus général, soit de la région à l’humanité.

Le site de l’exposition est découpé en plusieurs pavillons : celui de la Corée du Sud, a un taux zéro d’émission de CO2 pour répondre aux préoccupations environnementales. Le Pavillon International est un espace de 71 700m², divisé par nations, et un pavillon thématique qui accueillera des expositions. On peut aussi trouver un aquarium ainsi qu’un village qui permet de tester un concept de maisons écologiques, les « Green Homes« .

Tout a été pensé parfaitement, et pensé dans une optique de sauvegarde de l’environnement. Par la suite, les infrastructures seront transformées en centre de recherche, un moyen de mettre en application les idées et solutions soulevées lors de l’Expo 2012, donnant une nouvelle visibilité aussi bien à la dégradation des espaces marins qu’à la ville de Yeosu et plus largement à la Corée du Sud.

Source : KoreaNews.fr

Écrit par Pauline

a écrit 6 articles pour Koranews.fr.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.