Lee : «Le Japon doit régler rapidement la question des femmes de réconfort»

Le Japon doit régler rapidement la question des femmes de réconfort

Le Japon doit régler rapidement la question des femmes de réconfort

SEOUL, 01 mars 2012. A la cérémonie de commémoration du Mouvement d’indépendance du 1er mars 1919 contre la colonisation japonaise ce matin, le président Lee Myung-bak a rappelé le sujet des femmes de réconfort, anciennes esclaves sexuelles au service des armées japonaises durant la guerre du Pacifique, en réclamant que «le Japon doit régler rapidement la question des femmes de réconfort et c’est une question humanitaire qui doit être résolue en priorité».

Dans son discours marquant le 93e anniversaire du mouvement, Lee a indiqué que «la sagesse et le courage sont les mots d’ordre pour les relations bilatérales pour ne pas négliger la vérité historique et pour avancer vers le futur». «Les victimes qui portent des cicatrices ineffaçables ont dépassé l’âge de 80 ans. Si elles terminent leur vie sans obtenir une résolution, le Japon ratera éternellement l’occasion de résoudre la question.»

Lee a indiqué dans son discours que «notre peuple a fait face aux répliques militaires japonaises avec une dignité et sans violence. C’est l’esprit brillant du Mouvement du 1er mars et ce sont des actions sublimes qui ont réveillé la conscience du monde entier».

Lee Myung-bak a évoqué le sujet des femmes de réconfort lors de sa rencontre avec le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda en décembre dernier lors de sa visite au Japon.

 

Source : Agence Yonhap

Écrit par Franck

Franck Decrescenzo a écrit 43 articles pour Koranews.fr.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.