Du retentissement de la Seoul Fashion Week 2011

Cette année avait lieu en Corée la dixième édition de la Seoul Fashion Week. Une brève explication pour ceux qui ne seraient pas familiers avec cet événement : il s’agit d’une semaine entière consacrée à la mode, qui a lieu dans plusieurs grandes villes du monde, comme Milan, Paris, New-York ou Tokyo. Les maisons de haute-couture et les jeunes créateurs se côtoient pour présenter leurs nouvelles collections printemps-été ou automne-hiver durant de nombreux défilés. Les Fashion Weeks occidentales sont largement médiatisées, et si Tokyo a réussi à s’imposer comme un terrain propice à la création et profite d’un rayonnement international déjà intéressant, Séoul émerge tout juste dans ce domaine. Non pas que la scène mode sud-coréenne ne soit pas vivante, le pays regorgeant de jeunes créateurs à fort potentiel. Mais jusqu’à l’année dernière, la Seoul Fashion Week passait encore plutôt inaperçue à côté de celles de New-York ou Paris.

L’année 2010 avait donné un avant-goût de cet intérêt grandissant pour la Corée du Sud, dix créateurs ayant été sélectionnés durant la semaine de la mode. Il ont ainsi pu présenter leurs collections à Paris, au Tranoï, salon ayant pour but de faire connaître de jeunes couturiers, comme Lee Suk Tae, Choi Ji Hyung ou encore Hong Hye Jin. La Corée a même été présente à l’édition 2010 du Festival International de la Mode et de la Photographie qui se tient chaque année à Hyères, avec une table ronde lui étant entière consacrée en présence d’Alexandre Sliman.

La nouvelle visibilité de la Fashion Week coréenne tient peut-être de l’organisation qui a été entièrement revue pour cette nouvelle édition. La Seoul Fashion Week Management Team se trouve dorénavant à la tête des opérations, avec le soutien du Seoul Fashion Center. L’évènement a été découpé en quatre programmes distincts : le Présentation Show, pour les accessoires; le Fashion Take-Off , pour les créateurs ayant un très fort potentiel; le Generation Next pour ceux qui existent depuis moins de 5 et bien sûr le Séoul Collection, où tous sont représentés. Une nouvelle manière de faire qui a porté ses fruits, les médias moins spécialisés s’intéressant de plus en plus aux défilés, offrant une certaine popularité aux créateurs repérés par les gens du métier, qui sont de plus en plus nombreux à faire le déplacement.

Difficile, face à tous ces talent, de privilégier telle ou telle collection. Pourtant certains designers ont réussi à tirer leurs épingles du jeu. Retenons aujourd’hui Park Choon Moo, qui a d’abord étudié le design industriel avait de parfaire sa formation à la Kookje Fashion School, et qui était présente pour les défilés Printemps-Été de la collection 2012. Ses silhouettes avaient déjà été repérées la saison précédente à cause de leurs aspects à la fois futuristes et urbains, qui ouvraient comme une nouvelle dimension au prêt-à-porter féminin et masculin.

         

Le vêtement se voulait déjà vecteur de modernité, avec un graphisme particulièrement soigné. Du noir, des couleurs plus ou moins sombres, des matières variées, le tout donnant des tenues d’un confort adapté à la vie citadine et des coupes qui attirent l’œil et suscitent l’envie. Pour la collection Printemps/Eté 2012, la créatrice a réussi le pari de mêler lignes épurées et couleurs, jouant avec la transparence pour créer des silhouettes bien plus féminines qu’androgynes. Le tout se révélant fluide et élégant, dynamisé par l’intrusion de bleu, de rouge au milieu du blanc et du noir omniprésent.

Des designers tel que Park Choon Moo sont à suivre de près, la Seoul Fashion Week regorgeant de jeunes prometteurs qui ne demandent qu’à être mieux connu sur la scène internationale. Avec l’essor que connait en ce moment la Corée du Sud dans presque tous les domaines – technologie, industrie, musique, cinéma…-, il ne serait pas étonnant qu’après la semaine de la mode tokyoïte, celle de Séoul devienne réellement incontournable. A suivre.

Source : KoreaNews.

 

Écrit par Pauline

a écrit 6 articles pour Koranews.fr.

2 Comments

  • salut a tous je me nomme fabrice Mba je suis camerounais resident en coree du sud je suis mannequin de profession s’il vous plais je suis a la recherche des agences de mannequin en coree du sud et des evenement de monde si vous pouvez m’orienter ce la me fera du bien
    merci a vous

  • hello to all my name is Fabrice Mba I am Cameroonian resident in south korea I am a model by profession if you like me I am looking for model agencies in south korea and event of the world if you can direct me what the will do me good
    thank you to you

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.