Les maisons traditionnelles Coréennes : Hanok

16 décembre 2011 at 16:31 , , ,

Les hanok, les maisons traditionnelles coréennes, sont des maisons écologiques puisque bâties avec des matériaux tels que le bois, la terre, la pierre, la paille, l’argile (pour les tuiles en céramique) et le papier. Les deux grands types de hanok sont les giwajip (maisons avec un toit de tuiles), occupées par la noblesse, et les chogajip (maisons au toit de chaume), habitées par les paysans. La plus grande différence entre ces deux types de hanok est donc leur toit. Comme son nom l’indique, la giwajip est couverte de tuiles appelées giwa . De telles maisons étaient chères et hors de portée des gens du peuple. La chogajip possède elle un toit de chaume, qui était abondante après la moisson du riz. Tandis que les chogajip sont rares de nos jours, certains coréens vivent encore dans les giwajip.

Les maisons traditionnelles Coréennes : Hanok
Les maisons traditionnelles Coréennes : Hanok

Afin de construire une hanok , on érige d’abord les piliers et la structure en bois de la maison. On mure ensuite la structure avec des briques faites de terre et d’herbe. Le sol se compose de terre et de pierre. On applique du hanji (le papier traditionnel coréen) sur les armatures en bois des fenêtres et des portes. Les murs sont également tapissés de hanji . On applique enfin du hanji préalablement huilé sur le sol en guise de revêtement.

Le système de chauffage par le sol, le ondol , se compose d’une fournaise et de conduits placé sous le sol de la maison dans lesquels circule l’air chaud. Pour faire place à ce système, le sol des hanok était surélevé et les chambres étaient relativement petites pour maximiser la rétention de chaleur. Puisque le sol était chaud, les coréens n’utilisaient pas de lits ou de chaises et aimaient à s’asseoir ou se coucher directement sur le sol, pratique encore courante aujourd’hui.

Un exemple de Hanok, vue de l’intérieur
Un exemple de Hanok, vue de l’intérieur

Aujourd’hui, beaucoup utilisent cependant des chaises et des lits dans les appartements mais le système de chauffage ondol est toujours utilisé dans tous les bâtiments résidentiels. Parce que les gens s’assoient généralement à même le sol, vous devez retirer vos chaussures lorsque vous entrez dans une maison.

Beaucoup de coréens ont commencé à souffrir de maladies de peau modernes comme l’eczéma. Depuis que des rapports scientifiques ont publié les bienfaits des hanok sur l’eczéma et d’autres maladies, beaucoup de personnes âgées ou de personnes construisant de nouvelles maisons à la campagne se sont mises à construire des hanok .

Assez de ces maisons ont été préservées pour que certains coréens puissent encore y vivre. En outre, des Centres de Vie en Hanok ont ouvert dans beaucoup de régions en Corée pour ceux désirant expérimenter la vie dans une de ces maisons. Parmi ceux-ci, notons le village Hanok de Jeonju, le village Haehoe Village, le village des Arts de Jirye, Suaedang, Imcheonggak et Rakkojae à Séoul.

 

Source : VisitKorea

Écrit par Franck

Franck Decrescenzo a écrit 43 articles pour Koranews.fr.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.