My name is KIM Sam-soon/내 이름은 김삼순

10 décembre 2011 at 18:37 , , , ,

My name is KIM Sam soonSynopsis

Selon les critères coréens Kim Sam Soon n’a rien pour elle. En effet, elle a trente ans, n’est toujours pas mariée, a quelques kilos en trop, est au chômage (malgré un diplôme de pâtissière). Elle est aussi traumatisée par son prénom démodé à cause duquel elle est la cible de moqueries incessantes et vit toujours chez sa mère.

C’est le soir même de Noël que son petit-ami, pris en flagrant délit d’adultère, la quitte après deux ans passés ensemble, lui reprochant son caractère bien trempé et son manque de compréhension vis-à-vis de ses besoins. Dévastée, Sam Soon se réfugie par erreur dans les toilettes des hommes où elle pense pouvoir exprimer son chagrin en toute tranquillité. C’est alors qu’elle rencontre Hyun Jin Heon, qui par son arrogance et sa froideur ne fait qu’empirer les choses en la traitant comme une moins que rien, et en lui demandant de bien vouloir quitter les toilettes des hommes. Cependant les deux jeunes gens vont très vite se recroiser car Ji Heon, propriétaire d’un restaurant gastronomique, est à la recherche d’un pâtissier, et va finir par engager Sam Soon.

Pourtant, la relation entre les deux jeunes gens ne commence pas très bien. Ils ont toutes les peines du monde à se supporter. En effet, Sam Soon, qui n’a pas la langue dans sa poche, trouve Jin Heon arrogant et méprisant, quant à lui il ne trouve pas d’autre plaisir que de la mettre dans des situations embarrassantes. Après quelques péripéties, les circonstances font que Sam Soon et Jin Heon se retrouvent contraints de faire semblant de sortir ensemble : elle car elle a besoin d’argent, lui pour échapper à sa mère qui le harcèle pour qu’il se trouve une femme.

De cette fausse relation vont naître des sentiments bien réels, mais le retour de l’ex fiancée du jeune homme va compliquer les choses…

My Name is Kim Sam Soon est certainement le succès retentissant de l’été 2005 en Corée du Sud.

Bien que ce drama ait souvent  été comparé à d’autres dramas coréens (notamment Full House pour la relation nouée entre les deux personnages principaux par un contrat), My name is Kim Sam Soon a été produit dans une toute autre optique de remise en question des stéréotypes de la société coréenne moderne. Son immense succès a été attribué à la très bonne écriture du scénario mais aussi et surtout à la façon dont des milliers de coréens et de coréennes se sont identifiés au personnage de Kim Sam Soon et à sa force de caractère.

En nommant le personnage principal Sam Soon, le scénariste a réussi à concevoir ce caractère peu attractif lié à un nom démodé voire rustre, qui correspond parfaitement à l’existence pathétique de la jeune femme. En effet, au début du drama Sam Soon est au fond du gouffre, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Mais elle continue à se battre, mettant en valeur sa force de caractère, et continue à mener sa vie, le tout, maintenu par des liens, certes fragiles, mais qui lui permettent de donner un sens et des priorités à ce qu’elle fait.

Toutefois, Sam Soon n’a rien pour elle. La trentaine, « grosse » (l’actrice Kim Sun Ah a dû prendre 7 kilos pour le rôle mais je n’appellerai pas une femme faisant 55 kilos « grosse », ce qui nous montre très bien une des grandes tendances de la société actuelle coréenne et son obsession pour la minceur et l’apparence ), celle-ci n’est pas considérée comme étant une jeune et jolie femme raffinée, son caractère ne l’aidant pas. De plus, son personnage est complètement différent des personnages habituels, surtout en ce qui concerne les héroïnes de dramas. Elle est ronde, assez simple en apparence et n’hésite pas à exprimer son opinion, il lui arrive même d’être vulgaire. Elle peut parler ouvertement de tous les sujets avec n’importe qui mais cela n’empêche pas qu’elle puisse en parler sérieusement.

Pourtant, le « syndrome » Sam Soon a balayé toute la Corée du Sud, puisque MBC a pu observer jusqu’à 40% d’audience en moyenne sur les 16 épisodes, le tout servi par un excellent casting. Le casting proposé par la production sert à merveille l’histoire, chaque acteur étant étonnant et parfaitement adapté à son personnage. On peut observer une bonne alchimie entre les différents acteurs, et les dialogues sont assez bien écrits, ce qui nous donne une impression de rapidité et de netteté, et surtout de naturel, grâce à laquelle chaque téléspectateur pourra s’identifier à un ou plusieurs personnages.

Cette question « d’identification » est assez importante, car My Name is Kim Sam Soon traite aussi d’une certaine façon d’un des problèmes importants de la société coréenne contemporaine : le célibat chez les femmes âgées de trente ans et plus.

Ces femmes, qui souvent par choix sont encore célibataires à la trentaine, et qui dans de nombreux cas, sont des femmes rejetées ou mal vues par la société. Sam Soon quant à elle cherche l’amour, mais elle se trouve être une femme assez lucide ne voulant plus se faire d’illusions dans ce domaine, son expérience aidant. De nombreuses femmes coréennes se sont retrouvées en elle, et dans les différentes questions que le personnage soulevait.

L’actrice Kim Sun Ah (Kim Sam Soon), que l’on avait pu voir précédemment dans le film « S Diary » en femme très féminine voire sexy utilisant douceur et séduction, fait ici preuve d’une véritable transformation, que ce soit son physique, sa voix, ou son apparence générale. Elle donne la preuve de son talent d’actrice mais surtout de son talent d’actrice comique encore inconnu jusqu’ici et qui nous fait passer du rire aux larmes en un instant. Kim Sun Ah se donne à fond pour entrer dans la peau de  Kim Sam Soon et ainsi devenir une sorte de Bridget Jones à la coréenne.

Sa force de caractère la dissuade dès le début de tomber amoureuse de Hyun Jin Heon, mais plus elle apprend à la connaître plus elle se sent attirée par lui et éprouve le besoin de le protéger. Le piège de l’amour va ainsi se refermer sur elle, elle qui s’était jurée d’avoir passé l’âge pour de telles histoires se retrouve une fois de plus tiraillée entre pragmatisme et envie (sa déclaration d’amour au bord de la route sur l’île de Jeju est une des scènes clés du drama).

L’acteur Hyun Bin (Hyun Jin-Heon) quant à lui, forme une excellente paire avec Kim Sun Ah (Kim Sam Soon) car le côté grave de son personnage ne fait qu’accentuer le côté comique du personnage de Kim Sam Soon. Au début il nous apparaît comme un homme froid et calculateur, ne souriant qu’à sa petite nièce (muette par choix), mais on apprend peu à peu la véritable histoire (un mélange entre la mort de son frère et le départ précipité de son ancienne fiancée pour les États-Unis) derrière cette tristesse et cette colère, toutes deux reproduites grâce à un excellent jeu d’acteur. Au début, il traite Kim Sam Soon comme une employée de moyenne importance ce qui continue au début de leur « contrat ». Mais peu à peu on assiste à la naissance de sentiments, pas forcément amoureux, mais plutôt de respect et d’attention envers elle.

Lorsque son ancienne fiancée Hee Jin (en fait ancienne malade d’un cancer de l’estomac) revient des États-Unis, il décide d’annuler le contrat avec Kim Sam Soon pour pouvoir reprendre son histoire là où elle s’était arrêtée. Commence alors une période de doutes où, n’arrivant pas à se détacher complètement de Kim Sam Soon, qui le repousse, et craignant la rechute de sa fiancée en cas de contrariété, il réalise que Kim Sam Soon est plus qu’une employée pour lui. S’en suivent alors différentes péripéties, certaines drôles et d’autres moins, qui n’auront pour but que de les réunir à nouveau.

L’actrice Won Jung Ryu jouant Yoo Hee Jin (l’ancienne fiancée de Hyun Jin Heon) ne m’a pas particulièrement plu dans ce drama. Non pas parce que celle-ci est censée avoir le rôle de la « méchante » mais plus car son personnage est assez ambigu. De fait, je la trouve assez figée en tant qu’actrice. C’est l’un des seuls dramas où même au dernier épisode je ressens encore de la colère envers un rôle. Peut-être son personnage gagnait-il à être plus développé mais il me reste l’impression que tout ce qu’elle obtient, elle l’obtient trop facilement. De plus je trouve que son jeu ne varie pas qu’elle soit avec son fiancé Jin Heon, ou son très bon ami médecin, le docteur Kim. Il se peut aussi qu’elle soit desservie par le rôle extrêmement fort de Kim Sam Soon et de l’excellent jeu de Kim Sun Ah.

My Name is Kim Sam Soon est notamment le drama qui a fait découvrir à toute la Corée le très charismatique Daniel Henney. C’est dans ce drama que ce jeune américano-coréen fait ses débuts d’acteur en Corée, même s’il ne parle pas un mot de coréen, mais il ne semble pas y avoir de problème puisque son personnage est Américain. Que dire sur son jeu, si ce n’est que celui-ci est assez réduit la faute à peu d’apparitions de son personnage. C’est le rôle de l’amoureux, protecteur, gentil, serviable, qui finit toujours par se faire avoir.

Cependant, sa persévérance et sa grande gentillesse le sauvent à la fin, je vous rassure. Disons que si vous voulez admirer son jeu d’acteur, et non pas seulement sa belle gueule (son personnage est médecin, il a un sourire Colgate, il est très grand), regardez plutôt le très récent drama « Fugitive Plan B », ou bien le film « Seducting Mr. Perfect » dans lequel il tient le rôle principal. En tout cas nous pouvons affirmer que ce drama lui a servi de tremplin dans sa carrière d’acteur en Corée car c’est grâce à lui qu’il a obtenu le prix du meilleur espoir masculin la même année.

Notons aussi l’excellent jeu de Kim Ja Ok (Park Bong-Sook la mère de Kim Sam-Soon) qui nous fait littéralement mourir de rire par ses crises d’hystéries et ses remarques cinglantes faites à ses filles ; sans oublier Lee Kyu Han (Min Hyun Woo l’ancien fiancé de Kim Sam Soon) qui joue à la perfection le playboy de service se croyant irrésistible ; sans oublier Na Moon Hee (Na Hyun-Sook la mère de Jin-Heon) qui est la seule personne semblant faire peur à Jin Heon avant l’arrivée de Sam Soon bien sûr.

Une mention spéciale à l’actrice Lee Ah Hyun (Kim Yi-Young la grande soeur de Kim Sam-soon) qui malgré de petites apparitions, arrive à nous montrer l’amour d’une sœur, mais aussi l’indépendance d’une femme fraîchement divorcée et gérant comme elle l’entend sa vie sexuelle, le tout très bien joué.

Pour conclure, My name is Kim Sam Soon est avant tout une comédie romantique qui a toutes les caractéristiques qu’une comédie romantique requiert : pas de maladies incurables, personne ne meurt, pas de meurtre, mais surtout une bande originale très très appréciable notamment avec les deux morceaux proposés par le groupe Clazziquai.

Si ce n’est pas déjà fait courrez vite écouter « She is », et « Be my Love », dans lesquelles vous pourrez apprécier la douce voix du chanteur Alex.

Notons aussi la fin du drama, qui est une forme de « happy ending » mais bien loin du conte de fées. En effet Sam Soon et Jin Heon ont beau former un couple, des difficultés résident (la mère de Ji Heon n’accepte pas le fait qu’ils soient ensemble) et Sam Soon continue à se remettre en question, à craindre l’avenir et à se poser des questions sur le bonheur ou non qui les attend.

C’est en ce point que My Name is Kim Sam Soon est réaliste, ce drama ne se contente pas d’avoir une fin prévisible, il montre également que l’Homme est tout simplement à la recherche du bonheur, et que même quand celui-ci est heureux il poursuit sa quête tout en profitant du moment présent.

Chaque personnage semble avoir évolué ou changé sa façon de penser après avoir été au contact de Kim Sam Soon, l’histoire dans son ensemble est simple mais le scénario et les dialogues ont tellement été bien réalisés que certains passages vous frappent au moment où vous vous y attendiez le moins.

  • Genre: comédie, romance.
  • Episodes: 16
  • Station de diffusion: MBC

Casting

  • Kim Ja Ok (김자옥) est Park Bong-Sook (la mère de Kim Sam-Soon)
  • Lee Ah Hyun (이아현) est Kim Yi-Young (la soeur de Kim Sam-Soon)
  • Lee Kyu Han (이규한) est  Min Hyun Woo (l’ancien fiancé de Kim Sam Soon)
  • Na Moon Hee (나문희) est Na Hyun-Sook (la mère de Jin-Heon)
  • Suh Ji Hee (서지희) est Hyun Mi-Joo (la niece de Jin-Heon)
  • Yoon Ye Hee (윤예희)  est Yoon Hyun-Sook (la sécrétaire de Na Hyun-Sook)
  • Lee Yoon Mi (이윤미) est Jang Chae-Ri (amie de Kim Sam Soon et nouvelle fiancée de Min Hyun Woo)
  • Won Jong Rye (원종례) est la mère de Chae-Ri
  • Yeo Woon Kye (여운계) est Madame Oh (Manager)
  • Kwon Hae Hyo (권해효) est Lee Hyun-moo (le chef cuisinier)
  • Han Yeo Woon (한여운 ) est Lee In-hye (l’apprentie pâtissière de Kim Sam-Soon)
  • Kim Hyun Jung (김현정 ) est Jang Young-ja (responsable de la salle de service)
  • Kim Ki Bang (김기방 ) est Ki Bang (le commis de cuisine)

Source : Koreanews.fr

Écrit par Clémence

Clémence Scarbonchi a écrit 16 articles pour Koranews.fr.

3 Comments

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.